VIE ET MORT DE MARILYN MONROE

SPECTACLE FRANCO-ALLEMAND

CRÉATION 2020

« Ceci est une histoire pour magazines à sensations.
Ceci n’est pas une histoire sur Marilyn.
Ceci est une histoire sur des gens
ou comment des gens se fabriquent des histoires.
Ceci est une histoire que des gens fabriquent à partir de Marilyn ou à partir d’une image d’elle
»
Gerlind Reinshagen

Comment fabrique-t-on une icône ? Le spectacle interroge le mythe de Marilyn et le culte qui lui est rendu. La pièce, à travers 19 tableaux, retrace une histoire fantasmée de Marilyn : de son ascension vertigineuse à sa chute, mêlant le tragique au glamour et la splendeur au grotesque. La pièce dissèque l’image unique et normative de « La Femme » au cinéma, à la télévision, sur les réseaux sociaux, les médias, la publicité. Le personnage de Marilyn écrit pour trois comédiennes, est une image kaléidoscopique de la star. C’est l’identité d’une société, qui en a fait son icône, dont Gerlind Reinshagen fait l’anatomie.

Gerlind Reinshagen est née en 1926. Après des études de pharmacie, puis à l’université des arts de Berlin, elle écrit de nombreux romans et onze pièces de théâtre. Elle est l’une des premières autrices de l’après-guerre à être montée sur les scènes allemandes. Ses oeuvres sont couronnées de nombreux prix.

Spectacle bilingue français-allemand, surtitré.

De Gerlind Reinshagen.
traduction de Katrin Trow

Direction artistique : François Dragon
Mise en scène : Pauline Dragon

Avec : (distribution en cours)

Scénographie : Pauline Dragon
Musique : Matéo Lavina
Régie Lumières : Yann Jacquelin

Création le 24 Septembre 2020 à Périgueux, Centre départemental de la communication.
Réservation : 05.53.81.10.47

LE PROJET

Ce spectacle est crée dans le cadre du projet d’échange international : « Faire évoluer les mentalités sur les stéréotypes de genre ». Pendant quatre résidences : deux en France et deux en Allemagne, de jeunes artistes des deux pays travaillent sur la création de la pièce. Ce projet les aide à découvrir de nouveaux horizons et constitue une première expérience professionnalisante. Ces échanges européens créent des ponts culturels entre la France et l’Allemagne.

Le projet a été réalisé  en coopération avec la Schauspielschule de Kassel, grâce à l’aide de l’OFAJ, du programme Européen Erasmus +, de la région Nouvelle Aquitaine et du département de Dordogne.

© Gif : Chloé Segalen